mercredi 23 décembre 2009

A survivor of the Stalag Luft III... Robert " Bobby " Laumans

Robert Laumans à l'Ecole de l'Air, dans la neige.
( collection bibliothèque de la Section Air & Espace )

Robert " Bobby " Laumans en uniforme de Flight Lieutenant
( capitaine dans la R.A.F. ), juste après la guerre.
( collection Robert " Bobby " Laumans
)


Vendredi 20 novembre 2009.

C'était un jeudi, en fin de matinée ( le 19 ). En relevant le courrier, je tombe sur une enveloppe qui m'est adressé. Je me doutais de l'identité de l'envoyeur, et elle me fût confirmée quand j'ai lu la lettre. Voici le contenu :


17.nov.2009

Cher Monsieur,


J'ai bien reçu votre lettre. Vous avez raison je suis fort sourd, comme tous les vieux aviateurs et j'ai difficile à comprendre les messages téléphoniques.


D'habitude je ne donne pas d'interview mais vous insistez tellement, que je ferai une exception. Je peux vous recevoir chez moi, durant 1,30 h ( maximum 2 heures ) à 14 heures, soit le 19 novembre, soit le 20 soit lundi 23 n. Téléphonez - moi ( je comprendrai au moins cela ) pour dire quel est votre choix de rendez - vous.


Bien à vous

Signature illisible de Robert Laumans


Je ne me suis pas fait prier et lui téléphone aussitôt. Nous nous mettons d'accord pour nous rencontrer à son domicile, le lendemain, à 14 h.

Ne voulant pas être en retard, j'arrive à 13h50. Monsieur Robert " Bobby " Laumans m'attend avec la porte ouverte. Il m'accueille avec un grand sourire et, de mon côté, je suis ravi de pouvoir enfin le rencontrer ( il est agé de 88 ans et toujours aussi bien portant ). Robert Laumans est né le 4 décembre 1920 dans une famille modeste, et à vécu avec ses parents et ses deux soeurs à Etterbeek ( Bruxelles ). Ayant toujours voulu être militaire, il présente l'examen en 1937 ( alors que la majorité était à 21 ans ). Pour plus de facilité ( géographique ), " Bobby " entre dans la cavalerie, au 2ème Lanciers. Au contact d'aviateurs, il décide d'entrer au sein de l'Aéronautique militaire belge, en 1939.

Lors de l'invasion allemande du 10 mai 1940, il est élève - pilote au sein de l'Ecole de l'Air. Le 13 mai, l'Etat - major décide de transférer l'école en France. Durant ce premier entretien ( il y en aura trois ), " Bobby " parlera presque sans s'arrêter. Il me racontera son évasion du Maroc à bord d'un petit cargo à vapeur, commandé par un Canadien. Passant par Gibraltar ( sans quitter le navire ), " Bobby " et les autres " déserteurs " atteindrons le territoire britannique, le 5 août, à Cardiff ( pays de Galles ).

En passant par la création de l'école Franco - Belge à Odiham, il me racontera son combat du 23 mai 1942, où il a fortement endommagé ( ou probablement abattu ) un Focke Wulf 190. Ensuite, " Bobby " m'expliquera son combat du 1 juin 1942, où il fût abattu ( probablement par l'As Josef " Pips " Priller ).

Il y a tant de choses à dire, mais j'en aurais pour des jours à tout vous raconter!!!!!!!!!!

Il va falloir attendre la suite!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire